Famille nombreuse, famille heureuse



J’ai rêvé que pour faire baisser mon taux d’imposition auprès des institutions boulimiques,
je tentais donc de déclarer la valeur réelle des personnes vivantes sous mon toit.
La liste était la suivante :
Première catégorie: personne vivante de plus de 1 ,50m :
Une femme, un homme, un Arecas en pot, trois Dracaenas.

Deuxième catégorie: ceux de plus de 1,00m :
Un Dracaena , un Arecas en pot

Troisième catégorie: les moins de 1,00m :
Deux fougères, quatre Cactus, une langue de belle mère,
deux Dracaenas Marginata, un Ficus.

Quatrième catégorie: jusqu’à 0cm et moins :
Quelques milliards d’acariens, je ne détaillerai pas ici les différentes espèces qui les différencient, il y en a plus de 50 000, cela deviendrait très rapidement pénible,
également trois mîtes alimentaires, dix moucherons et une araignée.

Evidement le formulaire pré imprimé n’est en rien prévu pour une déclaration honnête. Il va falloir mettre des annexes, et surtout après avoir pris conscience du nombre de personnes dont je suis responsable sous mon toit, demander un abattement spécial famille nombreuse, car sans compter les acariens nous sommes tout de même trente deux, avec eux on monte à plus de quatre milliard,  ce qui m’ouvre donc des droits très avantageux, comme :
La prime à la naissance et à l’adoption,
l’allocation de soutien familial, la carte famille nombreuse,
L’allocation journalière de présence parentale, le revenu de solidarité active, l’aide au mérite.
Pour ne pas avoir l’air de profiter des aides de l’état, je ne demanderais pas l’allocation de rentrée scolaire, car  je ne compte pas les scolariser.



Enregistrer un commentaire