Sur la croix, en haut de la montagnette, des prénoms avec des "plus" et des cœurs
comme jadis sur le tronc des arbres centenaires.
On dirait bien que les amoureux des alentours ont enfin trouvé une utilité
à ces reliquats de légende urbaine ou leurs aient, tout du moins, donnés un sens.
Enregistrer un commentaire